mercredi 14 mai 2008

La rédac' du mois : Les voyages dans le temps !

Les participants :
1/ Laurent, 2/ Olivier, 3/ Bergere, 4/ Bertrand, 5/ JvH, 6/ Bluelulie, 7/ Hibiscus, 8/ Anne, 9/ Chantal, 10/ Looange, 11/ V à l'ouest, 12/ Jo Ann v, 13/ William, 14/ Catie, 15/ Nanou, 16/ Cecfrombelgium, 17/ Gally, 18/ La Nymphette, 19/ Julie70, 20/ Gazou, 21/ BlogBalso, 22/ Vladyk, 23/ Lucile, 24/ Guy Cardinal, 25/ Joël, 26/ Linda, 27/ Denis, 28/ Julie, 29/ Isabelle, 30/ Le chat qui, 31/ Lodi, 32/ Ckankonvaou, 33/ Mahie

Selon Wikipedia, Le voyage dans le temps est un des grands thèmes de la science-fiction, au point d’être considéré comme un genre à part entière. L’idée d’aller revivre le passé ou de découvrir à l’avance le futur est un rêve humain causé par le fait que l’être humain avance dans le temps de manière permanente, mais irréversible (et, à l’état de veille, apparemment de façon linéaire).

La première mention d’un voyage dans le temps serait le personnage de Merlin l’Enchanteur dans le cycle arthurien des Chevaliers de la table ronde, qui visitait les temps passés. Les Celtes croyaient en la possibilité de voyager dans le temps et dans un monde parallèle, à partir des tombes, des tertres ou de certains lieux. Mais la problématique du voyage dans le temps est assez liée à celle de l’oracle, qui existait déjà chez les Grecs et pouvait entraîner les mêmes paradoxes.

Les physiciens et les philosophes, tout autant que les auteurs de science-fiction, s’intéressent au voyage dans le temps, aux effets théoriques des voyages à la vitesse de la lumière et aux paradoxes logiques qui naîtraient d’un voyage dans le temps.

Et qui dit explorer le temps et même l'espace, dit machine a' explorer le temps !
Je renvoie donc au film (The Time Machine) tiré du roman de science-fiction, écrit en 1895 par H. G. Wells (Royaume-Uni). Il est considéré comme un classique du genre sur le voyage dans le temps.
Et enfin au somptueux Ghibli intitulé La traversée du temps.

Quant a moi, si je le pouvais, après avoir tué Hitler et d'autres impardonnable personnages, je crains de me servir d'une telle machine dans le but d'assouvir mes propres intérêts.
Gagner aux courses, voir les examens et revenir dans le temps afin de les préparer, changer des moments inappréciés, etc.

Malheureusement selon le studio Ghibli, cela entraine des inconvénients facheux !

4 commentaires:

Laurent a dit…

Le problème des voyages dans le temps sont qu'il faut avoir une morale à toute épreuve... on ne peut pas s'en servir pour ses propres intérets :-(
Si tu vas dans le futur pour voir tes futurs examens, tu n'es pas sûr de retourner dans un présent qui te proposera ces mêmes examens à passer...

Vladyk a dit…

Si une telle invention devait voir le jour, se serait sans doute la fin de l'humanité tel que l'on là connait fort rapidement car bien des gens mal intentionné s'en servirait pour LEURS propre intérêts...

Par contre faire le ménage de notre histoire serait une foutu bonne chose...

william a dit…

Bien dit !

chatkikou a dit…

Tiens on avait eu l'approche scientifique du genre, et voici l'approche "historique" et "livresque" du voyage dans le temps : intéressant ! C'est qu'on se cultive en rédac'blogant en plus... Merci ;-)

=^.^=