lundi 3 septembre 2007

Immigration




Aout était le mois du riz et des pâtes pour moi. C'était le mois de l'installation c'est normal.
Malhe
ureusement les dépenses sont plus nombreuses qu'a Paris , ayant pourtant moins d'avantages ici. Alors septembre va également devenir un mois riz/pâtes.

Ps: l'ass
urance habitation est plus cher, pas de caf, les aliments de bases aux français (chocolat, baguette et fromages entre autres) sont plus cher, le téléphone portable est hors de prix, la télévision n'est bonne qu'avec le câble, les frais bancaires ...
Pourtant, je n'ai rien de tout ca pour l'instant : pas d'assurances encore, pas de téléphone portable, pas de câble.
De pl
us, sans voiture, c'est la galère niveau transport en commun. Enfin, en été ca va, mais en hiver, attendre le bus ca va être chaud ... heu froid !

Avant d'immigrer, faites un séjour sur place. Il faut connaître la réalité du Québec.
L'Alberta dit même dans sa no
uvelle campagne : Vous avez été piégé, ne vous faites plus avoir par le Québec, venez en Alberta. Incroyable non, et pourtant c'est la vérité.
Po
urtant l'Alberta a l'air encore plus compliq, ne serais-ce que par la langue déja.
Ici, a
u moins c'est francophone, bien que ce ne sois pas réellement du français.

Et p
uis, on est pas en europe, les québecois ne sont pas des gaulois entourés de romains, mais bien des canadiens français entourés de canadiens anglais, en amérique du nord.
Le mot marketing ne se dit pas mercatiq
ue ici mais bien marketing cumulé au mot business.

L'immigration c'est a
ussi du business. Alors, restés sur vos gardes.
Si malgré to
ut, vous voulez toujours immigrer.
Bienven
u au Québec, vous allez vous plaire ici.
Y-a to
ut pour construire une famille.

Ce blog sert a ca, vo
us montrer le Québec, sans les cartes postales, ensuite c'est a vous de venir l'essayer.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

''Ici, au moins c'est francophone, bien que ce ne sois pas réellement du français.''

Heu, quelle langue parlent-ils donc alors ? C'est du Français, oui. Différent de la France mais du Français quand même.
-
Myriam

william a dit…

c'est la langue qui était parlé en normandie et bretagne.
Puis en France a exigé que l'on parle la langue d'oil partout en France.
Et moi peuchère je viens de la où on parlait la langue d'oc.

william a dit…

le Roi a exigé que l'on parle la langue d'oil ***

Frédérique a dit…

Courage William!
C'est vrai que ce n'est pas facile tous les jours mais c'est une excellente expérience!

william a dit…

Oui c'est très enrichissant.
don't worry... keep trying...

Alcib a dit…

Le roi a donc mis la langue d'oc dans l'oil ; de là l'expression (moderne) : se mettre le doigt dans l'oeil ! ;o)
le Languedoc n'en continue pas moins d'exister.

william a dit…

superbe anecdote alcib !

Anne-Sophie a dit…

Le français de France est bien râleur, c'est bien connu! Mais quand en plus, on lui enlève ses aides caf sa petite sécu sociale bien rassurante...c'est la panique!!! je compati... même si en Suisse, nous pouvons ajouter des saucisses aux nouilles, au riz et surtout aux patates. A notre retour en France, nous ferons toi et moi partie des Français qui apprécient le système.
Bonne chance pour la suite

william a dit…

ouais, c'est le côté français.
C'est de bonne guerre !

Anonyme a dit…

g tro la dalle !!! Mdr a+ Micka

Anne a dit…

Olala... dans quel pays de barbares vais-jar atterrir ?!!

william a dit…

mais non !
c'est super le québec.
ces justes les clichés qui sont énoncés ici, pour mettre en garde.
une fois qu'on le sait, c'est plus facile, qu'avoir la surprise tsais.
c'est comme pour la neige, comme on le sait qu'y en a, ca va !